Huile essentielle d’eucalyptus

L’eucalyptus est un arbre pouvant atteindre jusqu’à 150 m, originaire d’Australie, on trouve aussi différentes espèces, environ une cinquantaine, autour de la Méditerranée. Utilisé par les aborigènes pour éloigner les moustiques et faire tomber la fièvre du paludisme, chez nous, il est plus couramment utilisé pour chasser la grippe et le rhum.

L’eucalyptus Globulus, par sa forte teneur en eucalyptol, c’est l’espèce inscrite dans la pharmacopée Française, mais il en existe plus de 700 espèces dont 500 aromatiques, comme l’eucalyptus radiata qui est plus douce et plus tolérée par les enfants notamment en diffusion, contrairement à l’eucalyptus globulus, dont la diffusion peut provoquer une gêne respiratoire

Radiata, globulus ou citronnée, l’huile essentielle d’eucalyptus se décline sur de nombreuses variantes. Mais ses propriétés, à peu de choses près, restent les mêmes :

L’huile essentielle d’eucalyptus globulus est caractérisée, dans les manuels, par ses propriétés.

Cette variété d’eucalyptus est la plus efficace en cas d’infection pulmonaire, d’infections ORL basses (bronches), mais elle est réservée aux adultes, et n’est pas recommandée aux enfants.

  • Nom botanique : Eucalyptus globuleux, Eucalyptus gommier bleu
  • Nom latin : Eucalyptus globulus
  • Famille botanique : Myrtacées
  • Partie distillée : Feuille
  • Origine  : Australie (attention : l’Eucalyptus globuleux en provenance de Chine car elle est rectifiée).

Principaux composés :

  • Oxydes terpéniques (75 à 85%).
  • Monoterpènes (10 à 20%), Sesquiterpènols (6%), Esters (0 à 6%)

Quelles sont donc les vertus de l’huile essentielle d’eucalyptus ?

  • Immunostimulant
  • respiratoires,
  • antibactériennes,
  • expectorantes,
  • décongestionnante,
  • antivirales,
  • antifongiques,
  • désodorisantes
  • et même répulsives (contre les insectes).

L’huile essentielle d’eucalyptus, forte de toutes ses qualités, peut ainsi servir en cas de brûlure superficielle, diluer dans 20 ml d’huile végétale

  • 9 gouttes de bergamote,
  • 8 gouttes de lavande et
  • 3 gouttes d’eucalyptus globulus,

Puis appliquer en compresses

En cas de douleurs articulaires, dans une base de 10 ml d’huile végétale, mélangez

  • l’eucalyptus globulus,
  • la gaulthérie
  • la menthe poivrée – 3 ml de chaque –
  • Dans une huile végétale de votre choix

Puis appliquer en massage sur les parties douloureuses.

Vous pouvez l’utiliser aussi pour contrer un état grippal, pour supprimer un bouchon de cire dans l’oreille ou encore pour faire disparaître pellicules et torticolis.

L’huile essentielle d’eucalyptus radiata 

Est moins polyvalente, mais présente des spécificités qui en font le remède privilégié des coups de froid, états grippaux et, plus globalement, des infections ORL et articulaires. L’huile essentielle d’eucalyptus radiata est expectorante, assainissante, anti-infectieuse, antivirale, anti-catarrhale, mucolytique, anti-inflammatoire, cicatrisante, anti-bactérienne et même positivante !

  • Nom botanique : Eucalyptus radié
  • Nom latin : Eucalyptus radiara
  • Famille : Myrtacées
  • Partie distillée : La feuille
  • Origine : Australie

Principaux composés

  • Oxydes terpéniques : 1,8 cinéole 60 à 70%
  • Monoterpénols : α-terpinéol 14%, terpinène-4-ol
  • Terpènes : 8% : limonène, α-pinène, sabinène, myrcène

Propriétés

  • Anti-catarrhale, expectorante ****
  • Antivirale, immunostimulante ***
  • Énergisante, harmonise et régularise le tonus nerveux ***
  • Antibactérienne **
  • Antitussive **

Indications

  • Grippes, affections respiratoires aiguës et chroniques, épidémies virales ***
  • Bronchites, toux grasses, emphysèmes, sinusites, otites infantiles ***
  • Perte d’énergie, fatigue chronique, asthénie profonde ***

Contre-indications

  • Déconseillée dans les trois premiers mois de grossesse

En inhalation,  dans un bol d’eau chaude, mais non bouillante, versez 3 gouttes d’eucalyptus radiata, puis couvrez-vous la tête avec une serviette et inhalez pendant 10 mn et profitez-en pour en faire un moment de détente à l’abri du bruit et des courants d’air.

Enfin, si l’huile essentielle d’eucalyptus citronnée est bien elle aussi anti-rhumatismale et anti-infectieuse, elle se distingue des deux autres huiles d’eucalyptus par ses vertus plus utiles pour traiter les douleurs, abdominales, articulaires ou musculaires que les rhumes et les débuts de grippe…

L’huile essentielle d’eucalyptus citronnée

  • Nom botanique : Eucalyptus citronné
  • Nom latin : Eucalyptus citriodora CT
  • Citronnellal 
  • Famille : Myrtacées
  • Partie distillée : La feuille
  • Origine : Inde – Vietnam

Principaux composés

  • Aldéhydes : citronellal 40 à 70%
  • Monoterpénols : citronellol 5 à 20%, isopulégol

aux propriétés

  • antalgiques, calmant
  • Anti-inflammatoire puissant, anti-rhumatismale****
  • Antifongique
  • hypotensive
  • Anti-moustiques
  • Antidouleurs
  • Antispasmodique

Indications :

Douleurs articulaires et musculaire (arthrite, tendinite, sciatique). Troubles cutanés (démangeaisons, mycoses, échauffement des pieds). Apaisante pour la peau :

Elle est donc toute indiquée et est un remède de choix pour les sportifs exposés aux problèmes articulaires et musculaires en apaisant les inflammations et courbatures. En outre antiseptique elle convient aux personnes qui souffrent de mycoses à répétition, de pieds échauffés dans les baskets et les chaussures, une transpiration importante … A utiliser en application locale en baume et en huile de massage.

Contre-indications et précautions d’emploi :

Ne pas utiliser chez des enfants de moins de 3 ans, les femmes enceintes et celles qui allaitent ne doivent pas l’appliquer sur le visage ni le cou.

Huile essentielle d’eucalyptus ayant un pouvoir très pénétrant, peut provoquer chez le nourrisson le blocage du larynx et de la respiration.

 

Ne pas utiliser l’eucalyptus en cas d’inflammations biliaires et gastro-intestinales, de maladies hépatiques etc.